Les intervenants

Chercheurs, penseurs, entrepreneurs, auteurs… plus de 30 femmes et hommes engagés dans la transition interviendront tout au long de ces 8 semaines de formation. En voici quelques uns, la liste est loin d’être exhaustive et sera augmentée au fur et à mesure que nous travaillerons avec eux sur leurs interventions.

Gaël Giraud

Chef économiste et directeur exécutif de la direction Innovation, Recherche et  Savoirs de l’Agence Française de Développement depuis Janvier 2015

Spécialisé dans les mesures alternatives du développement, la théorie de l’équilibre général, la théorie des jeux, les questions de financement et de l’énergie, Gaël Giraud est directeur de recherche au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et à l’Université de Paris Centre économique 1-Sorbonne (CES).

Dans le cadre du programme de recherche CODEV (ESSEC), il a dirigé plusieurs enquêtes (Nigeria, Indonésie, Inde …) consacrées à la construction d’un indice mesurant la qualité du lien social, considéré comme un indicateur de la qualité du développement. Il est le coordinateur de l’équipe de recherche « Riskergy » sur la résilience de l’énergie et de la dette souveraine, ainsi que membre du comité scientifique du «Laboratoire d’excellence» consacré à la réglementation financière (LabEx Refi). Il a été membre du comité d’experts sur la transition énergétique auprès du gouvernement français. Il a fait partie de la Commission internationale Stern-Stiglitz sur la tarification carbone en 2017. Il dirige la chaire «Energie et prospérité» soutenue par l’Ecole Normale Supérieure, l’Ecole polytechnique, l’ENSAE et l’Institut Louis Bachelier. Il est également membre de l’ONG européenne Finance Watch et de la Fondation pour la Nature et l’Homme.


Perrine Hervé-Gruyer

Fondatrice et enseignante à l’Ecole de permaculture du Bec Hellouin

Après un DEA en droit du Développement, Perrine a travaillé comme juriste internationale, responsable du service juridique d’une importante entreprise en Asie, tout en travaillant bénévolement pour le Haut Commissariat aux Réfugiés.

A 30 ans, Perrine Hervé-Gruyer créait avec son mari Charles Hervé-Gruyer la Ferme biologique du Bec Hellouin. La ferme s’est développée au fil des ans et ils ont pris le statut d’agriculteurs bio en 2006. La découverte de la permaculture a eu pour Perrine Hervé-Gruyer une résonance profonde ; elle l’a étudié au Japon, en Angleterre et à Cuba, pionnière en matière d’agriculture urbaine.

Perrine Hervé-Gruyer est actuellement Conseillère régionale, missionnée pour étudier le développement du bio en Haute Normandie. A ce titre, elle échange régulièrement avec les acteurs du monde agricole, tant en bio qu’en conventionnel.


Cyril Dion

Écrivain, réalisateur, poète et militant écologiste

Cyril Dion a été en 2003 coordinateur de projets pour la Fondation Hommes de Parole, avec l’organisation de plusieurs congrès israélo-palestinien  et des deux premiers Congrès mondiaux des imams et rabbins pour la paix.

En 2007, il crée avec Pierre Rabhi et quelques amis le Mouvement Colibris qu’il dirige jusqu’en juillet 2013. Il en est encore porte-parole et membre du cercle de pilotage. Il co-produit le documentaire Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau, et fonde le magazine Kaizen dont il est directeur de rédaction de 2012 à 2014, et la collection « Domaine du Possible » aux éditions Actes Sud qu’il co-dirige toujours.

Il co-réalise le film documentaire Demain en 2015, qui remporte le César du meilleur film documentaire en 2016.

Il est également l’auteur de plusieurs livres, dont Petit Manuel de Résistance contemporaine, dans lequel il s’intéresse à l’importance des récits dans la trajectoire de notre société, et de leurs liens avec la crise écologique.


Laurent Van Ditzhuyzen

Co-fondateur de l’Université du Nous

Laurent Van Ditzhuyzen est psychothérapeute, coach, professionnel de l’accompagnement des personnes et des groupes. Il accompagne des personnes, des groupes et des organisations depuis 20 ans, en leur apportant un soutient lorsqu’ils sont en difficulté psychologique, sociale, en période de crise mais aussi en phase de transformation ou de réalisation.

Il cofonde en 2010 l’Université du Nous, qui propose des formations sur la gouvernance collective, dans le but de contribuer à une transition sociétale. Sa raison d’être est de « faire humanité, explorer la posture de coopération, et de cultiver l’autonomie et les communs ».

Aujourd’hui il se vit comme faisant sa part de citoyen engagé, en accompagnant des transformations personnelles au profit d’une transformation collective, des personnes, des groupes et des organisations, œuvrant à la co-construction et au développement d’alternatives sociétales dont l’objectif est l’émergence d’une nouvelle forme de société.


Cécile Renouard

Présidente du Campus de la Transition, membre de l’équipe T-Camp

Cécile Renouard est professeur de philosophie au Centre Sèvres (faculté jésuite de Paris) et enseigne à l’Ecole des Mines de Paris, à l’ESSEC et à Sciences Po. Elle dirige le programme de recherche « CODEV – Entreprise et développement», à l’ESSEC, où elle étudie la mise en œuvre par les acteurs privés de leurs responsabilités éthiques et politiques. Dans le cadre de partenariats avec des entreprises (Total, Danone, Veolia, Meeschaert, etc.), ONG (CCFD) et agence publique de développement (AFD), elle a travaillé depuis 2006 sur la mesure de la contribution des entreprises à la qualité du lien social et écologique, dans différents territoires (Nigeria, Inde, Indonésie, Mexique, France).

Elle fait partie de la congrégation catholique des Religieuses de l’Assomption.

Elle est membre du conseil scientifique de la FNH (Fondation pour la Nature et pour l’Homme) et a été administratrice de l’Agence Française de Développement (2014-2017). Elle co-fonde en 2018 l’association du Campus de la Transition.


Mathieu Labonne

Directeur de Colibris, membre de l’équipe T-Camp

Diplômé de Supaéro en 2006, Mathieu Labonne a travaillé en tant qu’ingénieur-chercheur en climatologie au CNRS, sur l’impact des aérosols sur le climat, et en tant qu’expert carbone au CEA, dont il réalise le bilan carbone.

De 2010 à 2014, il devient consultant indépendant en gouvernance participative (sociocratie, forums ouverts, gestion innovante de projets) et écologique (gouvernance carbone, permaculture…). Il mène de nombreux projets associatifs en utilisant les outils de gouvernance participative.

Il assure le rôle de directeur de Colibris depuis janvier 2015. Il coordonne dans le même temps la Ferme du Plessis, ainsi qu’un écohameau. En plus du rôle de directeur, il coordonne le pôle « Soutenir » et notamment le projet Oasis, réseau d’éco-villages en France, Suisse et Belgique, et l’Université des colibris.